Pas pu saisir Sophie

Pierre Romanens

le samedi 20 mai 2017
à 20 heures

Une femme-artiste accompagne sa mère dans ses derniers jours de vie. Une mère-décédée assiste à l’exposition consacrée à sa mort. Un dialogue recomposé entre une mère et une fille.

Une belle image / Un joli timbre /
La carte postale débarquait quinze jours après /
Tout le monde était content /
Savoir qu’il y avait quelqu’un qui pensait à Toi /
De la pensée rétroactive grâce aux postiers /
C’est peut-être ça qu’on a perdu /
On a dégommé les postiers / On a trucidé le temps /
Fait froid

 
Réserver



  • Lettre d’information